Pourquoi il faut un avis de saturation?

Pour la branche Combs la Ville, le SA2019 apporte une amélioration de l’offre mais celle-ci est mineure et reste très insuffisante par rapport au besoin.

En revanche, pour la branche Corbeil, le SA2019 apporte une régression de l’offre à une partie des usagers.

Le SA2019 est présenté par les élus d’IDF Mobilités comme une solution d’urgence contre le problème de régularité de la ligne D, en attendant d’autres travaux de moyen terme.

Outre que l’effet sur la régularité est, de l’aveu même des experts, tout à fait hypothétique, il existait d’autres scénarii moins pénalisants, que les promoteurs du SA2019 n’ont pas jugé utile de négocier.

Et le terrier alors?

Les mêmes politiques qui ont jugé urgent de navettiser les branches Malesherbes et Val de Seine, prétendent désormais batailler pour obtenir le terrier de Bercy, qui – en supprimant les conflits de croisement entre les voies d’accès aux gares de Lyon et de Bercy – permettrait d’envoyer des trains en surface à gare de Lyon.

Sauf qu’il est illusoire de penser que le terrier de Bercy bénéficiera aux RER et permettra d’amener des trains de grande banlieue en gare de Lyon surface.

En effet, le partage de la gare de Lyon surface aujourd’hui est inéquitable :

  • d’une part 4 quais et 2 voies pour les 400 RER par jour
  • d’autre part 24 quais et 4 voies pour les 400 autres trains le même jour

Mais SNCF a le droit de l’imposer et c’est ce qu’il faut faire changer par nos élus.

L’avis de saturation est le seul moyen d’obliger la SNCF à revoir la répartition de ses sillons entre ses différents clients, et la seule opportunité de donner une réelle priorité aux transports du quotidien.

beaudet chouat durovrayzoom

Nous avons donc 3 élus qui à eux 3 détiennent le pouvoir en Essonne :

  • Francis Chouat, Président de la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud
  • Stéphane Beaudet, VP d’Ile de France Mobilités (ex-STIF)
  • François Durovray, Président du Conseil Départemental

Au nom de l’urgence à dé-saturer le réseau, ces 3 élus ont fait le choix de sacrifier une partie de leurs administrés en coupant leur accès à Paris.

Aujourd’hui, Francis Chouat rappelle, dans une lettre aux habitants de certains quartiers d’Evry, qu’il a protesté auprès d’IDF Mobilités, oubliant qu’il avait pourtant dès octobre 2015, défendu avec passion le scénario du sacrifice.

Pourtant ses relations sont excellentes avec Stéphane Beaudet, patron d’IDF Mobilités et inventeur du SA2019. Ils veulent même marier leurs communes Evry et Courcouronnes!

En portant l’étendard du combat pour le terrier de Bercy, tout en oubliant de batailler pour l’avis de saturation, Mr Francis Chouat démontre soit sa méconnaissance du dossier, soit l’insincérité de son mécontentement.

Nous pourrions profiter de la réunion du 5 juin pour lui poser la question.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s